1
Improve Scientific and Technical Advices for Fisheries Management
English



Presentation du Projet
Participants
Activités
Ressources partagées
Centre d'informations
Centre de données
Liens
Galerie Photo

Livrables
  Module 3 - Evaluation de stocks et outils - coordinateur : INRH

Objectifs

L’objectif est de dresser un état des lieux des méthodes d’estimation utilisées par les groupes d’évaluation du COPACE (et du niveau de leur documentation) ainsi que d’identifier les points de blocage qui peuvent empêcher les évaluations d’être menées à leur terme et de proposer des méthodologies adaptées à la résolution de ces blocages.

Pour une sélection de cas d’étude, il s’agira alors principalement:

 i) de faire de la formation, par la pratique, à l'évaluation, et de comparer différentes approches

ii) de développer des chaînes de traitement adaptés au contexte (expertise des chercheurs et instituts de la région ; qualité/nature/disponibilité des données ; caractéristiques biologiques et écologiques des espèces concernées…),

iii) de contribuer à la mise en forme des données à l'échelle sous-régionale en préalable aux travaux COPACE. Dans une optique de formation, ce travail abordera les différentes étapes de l’évaluation, depuis la mise en forme des données jusqu’à la restitution des résultats. Il se fondera sur les données issues des WP1 et 2 ; il contribuera à la validation des données fines (WP1) et à l’établissement d’indicateurs d’aide à la gestion (WP2).

Dans un souci de complémentarité avec les groupes d'évaluation du COPACE, les cas d'études sélectionnés lors de la première réunion de projet seront classés selon les trois catégories suivantes : petits pélagiques, démersaux, et espèces à vie courte. Le travail consistera alors à sélectionner des méthodes d'évaluation appropriées et opératoires, de les tester et de les comparer afin de formuler des recommandations sur leurs utilisations.

Un travail d'incitation, de formation et d'appui à la mise en oeuvre de méthodes multispécifiques (analyse de la dynamique des exploitations) et écosystémiques sera également considéré.

 

Méthodes envisagées

WP3.1 Evaluation des stocks de petits pélagiques

L'évaluation des stocks de petits pélagiques (essentiellement sardinelles, sardine, chinchards et maquereau) s'appuie sur des données de campagnes acoustiques et sur des données commerciales. Les évaluations se heurtent à de nombreuses difficultés : faible longévité de certaines espèces, forte variabilité naturelle du recrutement et de l'abondance, difficulté d'estimation des structures démographiques, modification très rapide des diagrammes d'exploitation, etc. Le WP3.1 vise donc un travail d'appui aux différentes méthodes envisageables (modèles linéaires, estimation des matrices de captures par âge, modèle de production équilibrée, analyse des cohortes non calibrée, analyse rectifiée des pseudo-cohortes). L'objectif est de définir des recommandations voire des procédures standards pour l'évaluation des stocks de petits pélagiques de la sous-région.

La première réunion du programme conduira à identifier les méthodes d'analyses et les cas d'étude prioritaires. On cherchera en particulier à préparer des jeux de données susceptibles d'être directement utilisés lors des réunions du COPACE.

WP3.2 Evaluation des stocks de poissons démersaux

Compte tenu de la très forte pluri-spécificité des captures, l'évaluation des ressources démersales de l'Afrique de l'Ouest concerne potentiellement un très grand nombre de stocks. Elle s'appuie en principe sur  des séries de campagnes scientifiques et/ou sur des données d'activité de pêche (captures, efforts de pêche, mais aussi données d'échantillonnage des structures de taille et données observateurs détaillées par trait). Le travail vise à définir et tester des procédures standards simples, afin que les diagnostics puissent être établis en temps réel (c'est-à-dire relativement à l'année n-1, pour une analyse menée l'année n) et à développer les conditions d'un travail d'évaluation qui puisse aboutir, à terme, à une vision non pas exhaustive mais représentative de l'état des ressources démersales.

On cherchera également à développer des démarches de type indicateurs et tableau de bord, démarches qui sont bien adaptées à ce double contexte de forte diversité spécifique et d'environnement « data poor ».

WP3.3 Evaluation des espèces à vie courte (céphalopodes, crustacés)

L'évaluation des stocks d'espèce à vie courte est particulièrement importante compte tenu de leur poids économique croissant en Afrique de l'Ouest, mais aussi en raison de leur rôle de révélateur des modifications écosystémiques et/ou environnementales. Dans le même temps, cette évaluation est rendue difficile par les caractéristiques même de la biologie de ces espèces. En particulier, leur faible longévité rend impossible l'utilisation des méthodes usuelles d'analyse des cohortes, sur la base de données annuelles. Quant à leur instabilité, elle rend problématique l'utilisation des modèles globaux de production. L'évaluation des ressources cherchera donc à s'appuyer sur des procédures particulières, en se focalisant notamment sur l'analyse et la prise en compte de la variabilité du recrutement. Différentes catégories d'approches seront testées et feront l'objet d'actions de formation et d'accompagnement des chercheurs comme : l'analyse des cohortes sur une base mensuelle, les modèles globaux incluant un effet de l'environnement, les corrélations avec variables synthétiques de l'environnement, les méthodes non linéaires.

Ici aussi les analyses et cas d'étude prioritaires seront précisés en début de projet, avec l'objectif d'avancer de manière significative dans la définition de méthodes d'évaluation adaptées au cas des espèces à faible longévité et la concertation sur les besoins de recherche et de collaborations futures.

WP3.4 Dynamique des systèmes d'exploitation et modèles multi-critères

Les systèmes d'exploitation halieutiques présentent des dynamiques propres qui dépendent non seulement de l'état des différentes ressources qu'ils exploitent, mais aussi de paramètres économiques. Dès lors, il peut être préférable d'utiliser des modèles qui relient les dynamiques des exploitations à celles des ressources. Ces modèles rendent possible la recherche de combinaisons de variables de contrôles permettant d'approcher des objectifs de gestions des pêches multicritères (biologiques et socio-économiques par exemple). On cherchera en particulier à proposer une application dans laquelle les critères généralement utilisés dans les Accords de Pêche (nombre de licences de pêche par exemple) seront inclus dans les fonctions de décisions

WP3.5 Approche écosystémique

L'approche écosystémique des pêches est aujourd'hui reconnue comme une nécessité par l'ensemble des commissions internationales chargées de la gestion des ressources halieutiques. Les évaluations mono-spécifiques méritent donc d'être replacées dans un cadre plus général. Au travers des quelques cas d'études, il s'agit principalement d'identifier les indicateurs pertinents pour caractériser l'état d'un écosystème exploité. Ces analyses pourront s'appuyer sur les données des campagnes (TrawlBase) et sur les données commerciales (StatBase).

WP3.6 Développement d'outils informatiques dédiés à l'environnement data poor

Les environnements scientifiques dits « data poor » requièrent souvent la mise en oeuvre de méthodes d'évaluation spécifiques qui ne sont aujourd'hui pas programmées ou font l'objet de programmes informatiques anciens, généralement dépassés techniquement et peu conviviaux. On s'attachera donc au développement d'outils informatiques d'usage aisé. Il s'agit ainsi, en connexion avec le projet POORFISH, de contribuer à la dissémination de procédures simples et adéquates pour l’évaluation des stocks dans un contexte pauvre en données (d’un point de vue quantitatif ou qualitatif).

Attendus
  • D3.1 Revue des méthodes d’estimation utilisées par les groupes d’évaluation du COPACE (et niveau de leur documentation)
  • D3.2 Procédures standards pour l’évaluation de stock et études de cas
  • D3.3 Logiciels d’évaluation de stocks dédiés aux environnements data poor
  • D3.4 Logiciels pour l’analyse conjointe des dynamiques d’exploitation et des ressources
Liste des personnes impliquées
Abdelmalek Faraj
Liste des cas d'études
Conversion taille/age
Extrapolation des fréquences de taille
Fiches espèce
Identification de stocks
Indicateurs écosystémiques
Indices d'abondance
Inventaire
Modèles dynamiques conjoints
Modèles en environnement data-poor
Modèles environnementaux
Modèles pour espèces à vie courte


Identifiant

Mot de passe 








05/12/2021